INFILTROMETRIE

... OU TEST D'ETANCHEITE A L'AIR
... OU TEST DE PERMEABILITE A L'AIR

Cliquez pour plus d'infos

sur la RT2012

Le test d'infiltrométrie ou test de perméabilité à l'air permet de mesurer les infiltrations d'air (hors ventilation) de l'enveloppe d'un bâtiment. Il s'avère indispensable pour quantifier les performances énergétiques d'un bâtiment.

L'étanchéité à l'air du bâtiment est caractérisée dans la RT 2012 par un coefficient de perméabilité appelé Q4Pa-surf. Celui-ci représente le débit de fuite par m² de surface déperditive hors plancher bas à la pression d'essai de 4 Pa et s'exprime en m3/(h.m²).

 

Les objectifs de performances requis par la RT 2012 pour l'enveloppe des bâtiments sont :

 

0.60 m3/(h.m²) pour les maisons individuelles ou acolées.

1.00 m3/(h.m²) pour les logements collectifs.

 

Aucune exigence de résultat n'est imposée pour les bâtiments du secteur tertiaire. Néanmoins, si le projet prévoit un objectif de valeur à atteindre inférieure à la valeur par défaut RT2012 (les mêmes que la RT2005) alors une justification du niveau atteint sera nécessaire en fin de travaux.

 

Un test de perméabilité à l'air est valide, dans le cadre de la RT2012, si et seulement si elle est réalisé par un opérateur autorisé par le ministère via par la qualification Qualibat 8711.

 

Maîtriser le renouvellement de l'air d'un bâtiment, quelque soit les matériaux utilisés pour sa construction, est devenu aujourd'hui indispensable c'est pourquoi, il est nécessaire de rendre étanche l'enveloppe du bâtiment.

 

 

 

 

Voilà pourquoi en 7 raisons :

  • s'assurer de l'efficacité de l'énergie utilisée pour réduire sa consomation et réaliser jusqu'à 25% d'économie

 

  • de prévenir les dommages dû à la convection (apport d'humidité)

 

  • d'améliorer l'isolation acoustique

 

  • d'augmenter le confort du logement en évitant les courants d'air

 

  • s'assurer du bon foctionnement des appareils d'aérations

 

  • s'assurer d'une bonne qualité de l'air à l'intérieur

 

  • s'assurer du bon fonctionnement des détecteurs de feux et de fumées

Le test d'étanchéité

Un test d'infiltrométrie consiste à mettre un bâtiment en pressurisation ou en dépressurisation au moyen d'un matériel approprié selon les procédures décrites dans la norme européenne EN 13829 et son guide d'application GA P50-784.

Puis à réaliser une série de mesure de pressions et de débits de fuite au travers de l'enveloppe afin d'en déterminer les valeurs caractéristiques.

Enfin, de détecter et de localiser les fuites d'air intempestives.

 

Le dispositif de test utilisé par la société GD Mesures & Tests est une "porte soufflante" Minneapolis Blower door modèle 4.1, sa jauge de pression DG-700 pilotée informatiquement et ses accessoires.

Nos prestations

Types de bâtiments testés :

 

- maisons individuelles

- logements collectifs

- bâtiments tertiaires

 

Bâtiments neufs :

 

Test intermédiaire :

 

Le bâtiment est hors d'eau et hors d'air, étanchéité terminée. Ce test confirme ou non la bonne mise en oeuvre du gros oeuvre, des menuiseries et des membranes d'étanchéité à l'air. Il permet de corriger les éventuels défauts avant la fin du second oeuvre. Un ou plusieurs tests peuvent être réalisés à cette étape, ils préparent la réussite du test final.

 

Test final à la réception des travaux :

 

Ce test valide l'objectif visé par l'étude thermique.

 

Bâtiments existants :

 

Test avant rénovation :

 

Ce test permet d'identifier les points à traiter et de les hiérarchiser en fonction de leur importance. 

 

Test intermédiaire :

 

Conditions identiques au cas des bâtiments neufs.

 

Test final :

 

Ce test valide les objectifs visés.

 

Les recherches de fuites d'air au travers de l'enveloppe sont systématiquement réalisées lors des tests.